Sex And Depravation



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tu m'emmène beau brun ? -)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rafael Armani

avatar

Feat : Paul Wesley


Han mais tais-toi s'il te plait quoi mais ferme là MAIS FERME TA GUEULE. Pensais-je en levant les yeux au ciel tendis que je me faisais incendier par mon professeur. Les jambes soigneusement croisés sous mon bureau j'esquissais un sourire insupportable à l'encontre ce petit homme chauve tout en tapotant un à un mes doigts sur la table avec ma main droite l'autre étant... occuppé ;hum . Il termina enfin sa tirade très fier de lui par "Quelque chose à ajouter Mademoiselle Anderson ?" " A part que vous êtes un gros con ? Répondis-je du tac au tac. Non. Et je crois que vous ne méritiez plus d'attention de ma part de toute façon" Dis je nonchalante en regardant si mes ongles étaient bien coupés. Rha zut y en a un qui était cassé. Je sortis ma lime tendis qu'il explosa litterallement. MADEMOISELLE ANDERSON BUREAU DU PROVISEUR! MAINTENANT! J'EN AI PLUS QU'ASSEZ DE VOTRE ATTITUDE IRRESPECTUEUSE ET DE VOTRE DÉSINVOLTURE DES PLUS INDECENTE DEHORS!" La veine de son front palpitait de façon inquiétante tendis qu'il tendait son bras à l'extrème en pointant furieusement son index vers la porte tel un enfant capricieux. Je continuais de sourire diaboliquement en machant mon chewing gum à la menthe. Je fis une bulle qui éclata dans ce silence pesant que j'appreciais. Les élèves de cette classe riaient personne n'aimait se prof mais ils en avaient tous peur. Le professeur de philo implosait de l'interieur tendis que je me délectais de mes actes, il fallait bien que quelqun montre l'exemple aux jeunes non ? Je me levais alors de ma chaise en mettant mon sac sur mon bras et m'avançais vers lui. Ok GROS CON! Je lui donnais un coup de hanche qui l'envoya valdinguer à l'autre bout de la classe et sortis de celle-ci sans plus de cérémonie. Je me dirigeais vers le parking j'avais bien envi d'aller voir ma demie-soeur tout fraichement retrouvé. Crys. J'esquissais alors un réel sourire en balançant mon sac dans ma décapotable rouge vif avant de m'installer à bord. Les mains sur les volant, les pieds sur les pédales je roulais depuis une bonne heure lorsque je suis tomber en rade en centre-ville, je soupirais. Quelle conne j'aurais du y faire attention. Mais bon je e préoccuppais de rien je vivais au jour le jour moi héhé. Je trouvais rapidement une station essence et mis de l'essence dans mon bébé, ma voiture. Petit cadeau d'un ami (a). Je regardais les prix monter en même temps que la quantité en me faisant la reflexion qu'il faisait chaud sous ce soleil de plomb. J'enlevais alors ma veste pour rester en simple débardeur blanc très moulant et en mini short en jean. Je payais et décidais à aller me garer sur le parking de la station essence en plein soleil. Rien que l'idée ça me rendait heureuse. Je calais alors ma frimousse sur la porte et allongeais mon corps sur la banquette arrière en chaussant mes lunette de soleil, je passais mes mains dans mes longs cheveux blonds avant de les croiser sous ma tête. Je croisais ensuite mes jambes en les faisant glisser l'une sur l'autre pour me distraire. J'étais tellement bien dans cette chaleur de l'été. J'esquissais un sourire.


Dernière édition par Sky Anderson le Lun 8 Avr - 15:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Encore un jour se lève et je sort doucement de mes rêves, comme toujours j'ai abusais du sang j'ai abusais des drogues, de l'alcool, du sang et des femmes, comme toujours le sexe me rend fous. Encore un jour de plus on l'on me regarde comme un déchet et sa commence à me gaver alors, je monte dans ma caisse je vais faire un p'tit tour, en mode grand ouf.
N'ayant plus d’essence je me dirige à une pompe comme d'habitude je mets le plain, et je me barre sans payé mais soudain je vois Sky calait dans son cambrioler, je m'allume un gros joint et vais la rejoindre, alors je sotte dans sa caisse en criant comme un dingue elle se met à sursauter et me tape violemment je kife la voir énerver, la voir me toucher, sa me fait fantasmer elle entrain de me torturer j'en ai le sang à la bouche.
Alors je me marre comme un con, pendant quelle me tape dessus puis lui fait tourner le joint soudain elle se calme. Alors je la prend dans mes bras sous se soleil de plomb, les lunette sur les yeux en mode beau gosse qui se la pète et je kife ça.
-Comment tu vas ma jolie diablesse ? Lui dis-je d'un ton charmeur en mode séducteur, en mode gros crevard je la prend et lui fait un smack alors elle me retourne une baffe qui me donne encore plus envie d'elle, de ses lèvres au gout de sang de sa langue de serpent.
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Armani

avatar

Feat : Paul Wesley


J'étais tranquillement posé dans ma décapotable quand j'ai senti une odeur de gros joint imprégner l'espace avant qu'un indivu saute dans ma voiture en criant comme un fou, j'ai sursauté surprise et instinctivement je l'ai renversé avec ma force et ma rapidité de vampire avant de me mettre à cheval sur lui et de le taper violemment. Nan mais il se prend pour qui ? Personne ne dérange Sky Anderson nan mais allo quoi! -) Ne voyant pas qui je frappais je replaçais de façon sexy mes cheveux blond en arrière avec ma main droite en maintenant l'autre sur son torse. Je me suis arrêté dans mon geste surprise en reconnaissant Trevis, j'ai esquissé un petit sourire. "Ptit con!" Je le tapais une dernière fois avant de m'enlever de son corps et de me rasseoir nonchalament dos à la porte en allongeant mes jambes sur lui. Il riait toujours et je ne pouvais m'empêcher de sourire en regardant toute fois ailleurs. Je tirais sur son joint qu'il m'avait donné en le regardant de mes yeux rieurs et expirais la fumée sur sa gueule d'ange avec un sourire en coin. Il m'a ensuite pris dans ses bras je ne sais comment mais je le laissais faire parce que c'était lui. Diaboliquement mal maintenant que t'es là -) répondis-je à sa question pour l'embêter je voulais l'embrasser sur la joue pour ne pas qu'il se vexe mais il a tourné la tête et m'a embrassé sur les lèvres le gros malin. Je l'ai claqué direct. Mais tu vas arrêter de faire ça oui! M'exclamais-je avant de pouffer de rire. C'était pas la première fois qu'il me faisait le cou, à croire qu'il aimait ça... Je tirais sur le joint un peu songeuse. Et toi à part que tu aime me pourrire la vie au-delà du possible quelque chose à raconter ? Demandais je séductrice et curieuse, je connaissais Trevis pour être un grand courreur de jupon. Je désirais donc ardemment entendre ses dernières anecdotes, je lui raconterais les miennes (a) J'attendis sa réponse il me répondit puis lui tendais son joint ayant une soudaine envi de musique. Je me dégageais de ses bras et me penchais pour mettre un CD dans le lecteur CD, logique me direz-vous, de la voiture. On se met un bon vieux rock trev' ? Lui demandais je en esquissant un sourire sans qu'il le voit tout en trifouillant dans tous les disques qui trainaient sur le siège avant de droite. J'avais conscience que je lui mettais clairement mes fesses sous le nez, mon jean était serré à son maximun sur les ligne de mon cul il devait avoir une jolie vue, non non je ne faisais pas du tout exprès (a)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Après avoir smacker Sky enfin je dirai plutôt frôler ses lèvres, au gout de miel, elle me mit une claque que même cinq minute après j'étais encore tout excité. C'était habituelle avec elle, j'étais très tactile, bon j'avoue avec toutes les meufs, mais avec Sky c'était plus que ça dans le fond je la désirais vraiment, plus que n'importe qui ou quoi que se soit d'autre. -NAN jamais j’arrêterai tu est à moi ma belle ! Dis-je en levant mes sourcils plusieurs fois d'affiler, avec un grand sourire pervers dessiné sur mes lèvres. Elle fumait alors songeuse, -Et toi à part que tu aime me pourrir la vie au-delà du possible quelque chose à raconter ? Elle pris une voie séductrice et curieuse, perso j'avais pas envie de parler d'autres meufs avec, puis ce que je la voulais elle, et pas une autre. Je lui répondit vite fait rien d’intéressant en ce moment, même si bien évidement y'avait pas mal de chose croustillante à raconter, puis elle me tendit mon joint le carton était plein de rouge à lèvres, j'y posai ma bouche et tiré une grosse latte, me calant au fond du siège un peu stone, défoncé de tout les joints que je m'étais mis dans la gueule. Sky se leva alors et se pencha pour mettre un CD. -On se met un bon vieux rock trev' ? Dit-elle en me mettant son ptit cul en forme de pèche sous le nez, son jean était serré à son maximun sur les lignes de son cul. Mama la vue de malade que j'avais à m'en faire perdre la tête. -Ok lui répondis-je, celle là toujours en train de me donner des surnom, trev, trav, ou vivis, elle avait cas m'appeler mon sexy beau gosse me dis-je en ricanant pensivement. Soudain j'entendis des gens arriver, j'enlevai mon tshirt, et me mis debout derrière Sky, plaquant ma bite à son cul, la maintenant avec ma main sur son dos dans cette position, puis avec l'autre je faisais tourné mon tshirt en l'air, comme on fait tourner un lasso, les vieux étaient choqués, soudain le son sortit des baffles de la caisse à Sky, j'ai cru que les deux vieux aller nous faire une attaque, je rigolais comme un gros con donnant des coup de rein à ma ptite crevette parfaite ou presque. J'adorai me donner en spectacle comme ça puis faut dire que mon acolyte n'était pas n'importe qui. -Bé alors mamie t'en veux ? La vielle me rétorqua d'aller faire ça ailleurs, le ptit vieux me regardait en hochant la tete et me fit un clein d'oeil l'air de dire vas y mon grand continu comme ça, puis il mit une main au fesse de sa femme, elle lui foutait un grand coup de sac, il la pris alors par la main et remontèrent dans leur voiture. J'enlevais alors ma main du dos de Sky et lui claqua le cul, j'étais mort de rire, j'en pouvais plus. Sky se retourna alors et ....
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Armani

avatar

Feat : Paul Wesley


Toujours penchée en avant le cul en l'air je sentis Trevis me donner des coups de rein, suprise j'allais me relever mais il m'a maintenue dans ma position par la force. Je souriais en fronçant les sourcils sans vraiment comprendre. A quoi jouait-il ? Je vis alors deux vieux nous regarder l'une choqué et l'autre amusé et un peu jaloux (a) J'entendis alors Trevis dire quelque chose comme "Alors mamie t'en veux ? " Je réprimais un rire avec ma main avant d'entrer dans son jeu. Sauf que moi quand je rentre, JE RENTRE. Je me mis à agripper les sièges en regardant le couple de vieux comme si je me faisais pénétrer par une bite géante me donnant un plaisir jamais atteint. La vieille le recalla et je me mordis la lèvre inferieur pour ne pas rire. Je croisais le regard du vieux en lui lançant un regard des plus pervers et il mit sa main sur son sexe cachant en parti son soudain gonflement (a) Une fois les deux partis je laissais alors libre cours à mon envie de rire. Trevis me claqua le cul tendis que je me redressais face à lui en riant toujours autant comme une gamine. Je plissais mes yeux dans lesquelle on voyait encore quelques larmes de joies perlé tendis qu'une idée fraya son chemin dans ma tête. Je relevais alors mes yeux bleu azur vers lui en l'allumant du regard, de mes longs cils bien courbé, j'avais pas lésigné sur le mascara ce matin faut dire. Je mis une main dans mes cheveux blonds adorés afin de les décoiffer un peu plus qu'à l'accoutumé et me rendre plus sauvage, animal, sexy... Je m'approchais alors de lui d'une démarche de prédatrice chassant sa proix et le poussais violemment sur la banquette en m'asseyant sur lui. Mes jambes de part et d'autre de son corps j'enserrais fermement celui-ci de mes cuisses pour ne pas qu'il s'en aille au cas où (a) et lui mis mon décolleté sous le nez. Je renversais mes longs cheveux blonds sur un seul coté. J'avais le soleil dans le dos parconséquent même si lui me ne voyais qu'en parti mon ombre moi je pouvais clairement distinguer son visage éclairé par les rayons du soleil. Je n'y avais jamais vraiment réfléchis mais c'est vrai qu'il avait un certain charme... il est même carrément canon. Je lui souriais en coin toujours autant malicieuse et glissais mes mains dans ses cheveux noir jets. Je les caressais tendrement à ma grande surprise le contact était... agréable. Je plongeais mon regard dans le sien le défiant de m'arrêter. J'approchais mes lèvres des siennes en les effleurant légèrement tout en entrouvrant la bouche, je collais alors d'avantage mon corps au sien. ça m'a donné envi... murmurais je en plongeant mon regard bleu océan dans le sien si profond. J'acquiessais la tête très serieuse avant d'éclater de rire et de l'embrasser dans le cou. Oh mais je rigole détend toi! Dis je toujours hilare en sautant de son corps et en lui tendant la main pour l'aider à se relever. J'enlevais ma main au dernier moment. Loupé fallait être plus rapide. Dis je pour le taquiner. J'adorais le faire courire en vrai, je trouvais ça juste trop drôle. ça te dis une virée en voiture ? Je te laisse conduire! Je ne prétais jamais mon tresor ça prouvait que je lui faisais confiance. Je me mis à l'avant sur le siège passagé et mis la chanson " Pocket full of sunshine" de Natasha Bedingfield. Je le regardais en ayant du mal à rester serieuse à ses cotés tendis qu'on roulait je ne sais où. Le soleil nous inondait de sa chaleur et de sa lumière. Je fermais les yeux puis on on déconna on fit les cons on passa un vrai bon moment. Tendis que nous roulions autour d'un falaise j'observais la vue magnifique qui donnait sur un canyon qui me faisait réver. Je levais mes yeux vers le ciel si bleu et fu éblouis par les rayons du soleil. Je détournais donc mon regard vers Trevis et me mis à chanter le refrain de la musique du départ, l'album avait fait le tour et était retombé dessus. TAKE ME AWAAAAAAAAY, A SECRET PLAAAAAAAAACE, A SWEEEEEEEEEEEEETT ESCAAAAAAPE TAAAAAAAAAAKE ME AWAAAAAAAAAAAY!! Je riais en même temps que je levais les bras en l'air en dansant un sourire indécollable aux lèvres. J'adorais tellement cette chanson, c'était comme si elle désignait parfaitement ce que je ressentais à l'instant.


Dernière édition par Sky Anderson le Mar 16 Avr - 0:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Sky se retourna alors et riait comme une folle, la situation l'avait amuser tout autant cas moi. Elle me regarda alors avec ses magnifique yeux bleu, se décoiffant un peu, de manière plus sauvage, plus suave pour mon plus grand plaisir, elle venait vers moi je ne comprenais pas trop ce qui se passer, elle se mit à cheval sur moi, et merde voilà que je bandais. Le nez dans son décolleter, mon sexe durcissait énormément, elle renversa ces long cheveux blond sur le coté, j'avais le soleil dans les yeux et du coup je ne savais pas si elle faisait ça pour jouer ou si c'était sincère, elle mit ses mains dans mes cheveux, et je mis les miennes à sa taille, elle plongea son regard dans le mien comme un con je ne savais pas quoi faire. Soudain elle approcha ses lèvres des miennes, en les effleurant, collant son corps au mien là c'est sur elle devait sentir la pression dans mon pantalon. -Ça m'a donné envi... me souffla telle en plongeant son regard dans le mien. Elle semblait sérieuse, alors que j'allais l'embrasser, elle éclata de rire et m'embrassa dans le cou. -Oh mais je rigole détend toi! Dit elle en riant me tendant la main pour m'aider à me relever, j'allais prendre sa main, mais elle l'enleva. -Loupé fallait être plus rapide. -Putain tes chiante ! lui dis-je un peu déçu. -Ça te dis une virée en voiture ? Je te laisse conduire! -Je rêve tu ne prête jamais ta caisse, allait c'est partit ! Je m’installais coté conducteur et elle se mit coté passager, puis mit une chanson que visiblement elle aimait bien. On roulait vers je ne sais ou se regardant riant faisant les con. Je la regardais amusais alors qu'elle se mit à chanter - TAKE ME AWAAAAAAAAY, A SECRET PLAAAAAAAAACE, A SWEEEEEEEEEEEEETT ESCAAAAAAPE TAAAAAAAAAAKE ME AWAAAAAAAAAAAY!! Elle riait et semblait passer un très bon moment, en ma compagnie, comme toujours me diriez vous. Soudain un odeur exalta mes narines, une odeur de sang frais, parfumer mon nez je m’arrêtais soudain au milieux de nul part regardant Sky et lui lança -tu sent ça ? Bien sur quelle sentait cette odeur, quelle con je pouvais être parfois. Un cerf était mort d'une balle sur le rebord de la route. On y fit pas plus attention que ça et on repartit. Je mis ma main sur sa cuisse la caressant, je savais bien quelle allait l'enlevait mes tampi j'en avait trop envie. Je lui lança un regard profond de désir, même si je savais qu'avec elle je pouvais me gratter pendant longtemps. Elle n'avait jamais c'était à mes avances, pour elle se n'était qu'un jeu, et il était temps quelle comprenne que je ne voulais plus jouais, mais la désirais profondément. Puis de moi même j'enlevais ma main de sa cuisse la remettant sur le volant, roulant le visage au vent la tête pensive, soudain je fis le con pour la faire rire comme à chaque fois, elle éclata de rire, puis je freina d'un coup sec et l'embrassa direct sans passer par quatre chemins. Glissant ma main dans ses cheveux flamboyant, et mis mon autre main entre ses cuisses. Je stoppa notre baiser et lui dis -ça te dit que l'on aille manger ? Aller j'allais encore me prendre une claque mémorable mais je m'en foutais, j'avais eu se baiser, elle n'avait eu cas pas me narguer.
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Armani

avatar

Feat : Paul Wesley


Je riais tendis qu'il me disait que j'étais chiante. Avec toi ? Toujours... -) Lachais je dans un grand sourire, séductrice comme jamais. Je me retournais dans un grand mouvement de cheveux fouettant ses visage au passage. Ce n'est pas ma faute si mes cheveux sont longs. J'ouvris la portière et sorti avant de refermer précautionneusement la porte. J'en profitais pour m'y accouder et lui proposer une ballade en voiture. Je laissais échapper un léger rire sous sa remarque comme quoi je ne prétais jamais ma voiture. Je ne sais pas pourquoi mais je n'osais pas le regarder dans les yeux à ce moment là. Pourtant je ne pu m'empêcher de coulisser un regard vers le sien, il avait l'air heureux. Je me perdais dans son regard avant de détourner le regard en sentant ma gorge s'assécher. Qu'est ce qu'il me prenait ? Je me secouais un peu la tête ne préférant m'en préoccupper pour le moment. Je m'enlevais du rebord de la voiture et me jetais sur le siège passagé. On passa un bon moment quand soudain on a tous les deux senti une odeur. Une odeur de sang... Un cerf se trouvait sur notre route. Je courrais le sentir de plus près, la tête en l'air je reniflais. Le chasseur n'était pas très loin. Je lançais un regard malicieux à Trev' avant de courire dans les bois. Je repérais vite l'homme armé et fis semblant de m'être tordu la cheville. Aie ! Au secour ! A l'aide ! Il se retourna vers la pauvre victime que j'étais tendis que je sautillais sur une jambe. Me voyant souffrir le martyre il se précipita vers moi. Je peux vous aider, tenez accrochez vous à moi. Il me présenta son épaule. C'était presque trop facile. Je laissais retomber mon pied sur le sol en souriant en coin tout en posant mes mains de part et d'autre de sa stature. Merci. Coulissais-je à son oreille avec un air diabolique avant de planter mes crocs dans sa chair et d'aspirer goulument son sang. Bon Dieux que c'était jouissif. Je balançais un instant ma tête en arrière en me lechant les lèvres les yeux fermé avant de mordre de nouveau. Mais plus profondément tout en réaffirmant ma prise sur le chasseur qui hurlait de douleur. Je vis Trev' au loin. Tu viens manger ? Lui demandais-je un air espiegle dans le regard, le sang ruisselant sensuellement le long de ma bouche. Une fois le chasseur vidé on est reparti en voiture. On avait remis de la musique et l'ambiance etait toujours au rendez-vous. Mais je sentais son regard pesé sur moi, c'était étrange. Je fis semblant de rien puis il a carrément posé sa main sur ma cuisse. Je le regardais avec une lueur amusée. C'était juste une légère caresse, pour une fois. Il enleva ensuite sa main mais je devenais soudainement plus silencieuse, je le lorgnais du coin de l'oeil discretement. Il repris alors son comportement habituel et s'est mis à dire connerie sur connerie me faisant rire. Alors là je m'en donnais à coeur joi je rentrais dans son jeu on s'amusait. Parce que putain il m'avait fait peur ce con! Il m'avait peur car si je dois bien avouer quelque chose c'est que Trevis ne me laissait pas indifferente. Pourtant je m'étais promis de ne plus jamais retomber dans les bras d'un homme. Il a alors freiner bruquement coupant net mes reflexion et s'est mis à m'embrasser. Sur le coup mon premier reflexe a été de le repousser mais il était plus fort. Il plaqua si ferocement ses lèvres contre les miennes avec tant d'ardeur que j'ai fini par y répondre. J'ai fouragé mes mains dans ses cheveux les tirant de toute mes forces en me collant soudainement à lui. Il mit alors sa main entre mes cuisses et j'ai senti un désir ardent me parcourir. Trevis. Je murmurais son nom comme une supplique. Ne sachant moi même pas si je désirais qu'il continue ou qu'il s'arrête. Mais dans le fond de mon coeur je savais que j'optais pour la première solution. Un camion arriva droit sur nous. Attention! Criais je alors tendis que Trevis donna un grand coup de volant sur la droite afin que nous n'entrions pas en collision avec. Une main ancrée sur le rebord de la porte et l'autre tenant solidement sous mon siège. Je m'étais statufié à peine quelques secondes avant de reprendre mes esprits. Je passais alors une main hésitante dans mes cheveux, troublé avant de le regardé de nouveau. Je plissais les yeux suspicieuse avec son petit air le visage puis il a proposé qu'on aille manger. Oui bonne idée. Dis je en m'humidifiant les lèvres, ne sachant plus trop où j'en étais. On se fait un chinois ? Ajoutais je avec un petit sourire en coin. Biensur je ne parlais pas du restaurant il avait parfaitement bien compris. On se gara dans un quartier chinoix et j'attendis que Trevis sorte de la voiture pour lui sauter sur le dos. En avant fidel destrier! M'exclamais je en riant. A l'affut je cherchais la viande idéale. Là-bas! pointais je alors du doigt un jeune adolescent avec des cheveux blond. Il avait une odeur de nem' je fermais les yeux avec un légé sourire. Je les rouvris un air convaincu sur le visage. Une fois près de la victime, je descendais du dos de Trevis afin de tourner autour de la marchandise. Tel une professionelle je tatais la marchandise. Je pris donc son bras sous le regard surpris du principal interessé et me mit à le mordiller. Hum chair tendre. Je collais ensuite mon oreille à sa peau. Le sang pulse bien c'est bon signe. Dis je en continuant mon petit manège. Le chinois enleva son bras que je rattrappais. Attend j'ai pas encore gouté! Je croquais alors dedant en ancrant mes crocs à l'interieur. Il cria que ça faisait mal je levais les yeux au ciel en continuant de sucer son sang qui avait un gout salé. Super bon choix pensais je interieurement. Je fermais un instant les yeux avant d'appeller Trevis. Viens gouté il est trop bon celui- là ! Oui c'etait pas notre premier chinoi et on été tombé sur de la très mauvaise qualité auparavant. Je fis un clin d'oeil à Trevis en lui passant le bras ayant tout simplement une préférence pour la jugulaire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
 

Tu m'emmène beau brun ? -)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Alors beau brun, ça te dit de me rejoindre ? ► 12/06 à 16h03
» Les spadassins d'Altamira
» [X] Room Service ! [PV Lila]
» Max & Jade ¤¤ Just say it's OK
» TEMOIGNAGE D'UN BEAU-CORPS DEVENU ADVENTISTE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sex And Depravation :: 


• Saison 2
-