Sex And Depravation



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présente ! | Skyler & Ian.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Emilia M. Covacelli
Admin
avatar

Feat : NinaPerfectDobrev








Mon premier jour de cours en littérature, j'arrivais sur le campus dans ma mini Cooper rouge et je me garais, étant la petite nouvelle tout le monde me dévisager et je l'ai regarder avec mépris, ils n'ont jamais vu de nouvelle ou ca se passe comment, je soufflais et parti a la réception ou je pris les clé de ma maison du campus et mes livre de cours, j'en déposé a mon casier pour ne pas avoir trop de truc et une fois fais je partie dans ma salle de cours déjà bien remplis, je m'assis vers le troisième rang de l'amphithéâtre et tout le monde me dévisager encore une fois, j'ai quelques chose sur le nez ?. Avec mon téléphone je me regardais une dernière fois pour arranger quelques mèches de cheveux rebelles et le posais sur la table, je sorti mon mac, un stylo et une feuille voila qui devrait suffire, je marmonnais doucement en chantonnant quand plus personne ne parlé, je relevais la tête et vu mon prof, qui était mon beau père, ca pour une coïncidence, je souris narquoisement, cette année la littérature allé être plutôt cool.
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Armani

avatar

Feat : Paul Wesley


" Pétunia tu n'aurais pas vu ma cravate ? Je la cherche partout et je vais finir par être en ... " ma voix se coupa lorsque je vis ma magnifique femme jouer avec ma cravate à moitié nu contre le chambranle de la porte, frottant mon accessoir contre sa nuque surement brulante
avant de la glisser le long de son ventre " oh ... mon dieu. " parvins-je à articuler tendis qu'elle se mit à sourire de façon coquine, je sentais une chaleur m'envahir, " on a pas la temps pour ça chérie ! Je dois donner mon premier cours dans une heure à peine ! " aboyais-je pour éviter de succomber avant de déposer un légé baiser au coin de ses lèvres " allez va bosser vilaine ! " sans me départir de mon sourire, je lui donnais une tape sur les fesses qui la fit glousser. Quelques instant plus tard, je garais ma moto dans le parking attirant ainsi le regard plein d'envie des jeunes filles, je soupirais. Balançant ma veste en cuire pardessus mon épaule en la retenant que par mon indexe je me dirigeais vers ma salle de classe. Quelques élèves s'y trouvaient déjà, ayant surement plein de choses à se dire depuis ses deux longs mois de vacances. La cloche se mit alors à retentir et ils s'asseyèrent à leur place. Du moins, je le devinais grace au bruit grinçant des chaises puisque dos aux élèves, j'inscrivais mon nom au tableau. Une fois fais je me retournais face à eux frottant mes mains doucement entre elle. " Bonjours à tous, je suis le professeur Grayson et cette année je compte bien vous enseigné les rudiments de la littérature anglaise ! On écoute dans le fond ! " lançais-je à deux jeunes filles qui semblait absorbé dans leur conversation. Elles se retournèrent alors vers moi et me regardère avec une lueur peu approprié. Un retardataire me coupa dans mes pensées et alla s'asseoir près d'une blonde. " Les retards ne seront pas tolérés dans mon cours, je tiens à très clair, on est pas ici pour s'amuser. " affirmais-je de ma voix grave et sexy en balayant de mon regard sombre la classe, ils semblaient tous assez réceptif et je laissais alors échapper un sourire en coin " Bien. " D'une main adroite j'attrappais la feuille d'appelle, les noms défilaient quand soudain. " Skyler Grayson ? " ma voix ne pu cacher une légère surprise teinté d'appréhension, c'était impossible, pas elle, pas ici. Les élèves commençaient à parler, je ne les écoutais pas, mes yeux étaient rivé sur la fille de ma femme et mon regard était noir.
Revenir en haut Aller en bas
Emilia M. Covacelli
Admin
avatar

Feat : NinaPerfectDobrev


Fantasmer sur son prof, c'est plutôt inapproprié mais surtout quand celui ci ce trouve être mon beau père, cependant je ne peux pas m'empêcher d'imaginer sa langue courir sur ma peau, me laissant une trainé de frissons a chacune de ses caresses, quand il m'appela je sortie de mes songes et je relevais la tête voyants qu'il me fixaient d'ailleurs il n'y avait pas que lui, toutes les filles de ma classe me regardaient en parlant n'y comprennent rien, il me regardait plutôt méchamment et je suis lui rendis en souriant, une jeune fille a coté de moi ce précipita pour me chuchoté. " C'est ton père ". Je la regardais, lui mon père, mon dieu ce serait vraiment déplacé d'imaginer ses mains caressé mon corps, je me retournais vers la demoiselle. - Non c'est mon beau père. Souriais-je avant de reporté mon attention sur Ian, il était troublé et j'aimais ca, le cours passa longuement et enfin quand la sonnette retentit signalant la fin du cours je soupirais d'aise, je rangeais mes affaires lentement prévoyant d'être la dernière a sortir et quand j'e fini je me dirigeais vers la porte pour la fermé et toujours de dos je déboutonnais les deux premiers boutons de mon chemisier et je me suis retournais vers lui, il était assis a son bureau, regardant surement nos copies de nos noms, prénom, redoublant, famille et ect.. Je m'assis sur son bureau en le regardant. - Alors beau papa, cette première heure ?. Demandai-je en me baissant légèrement pour entrevoir mon soutiens gorge noir.
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Armani

avatar

Feat : Paul Wesley


Elle me souriait mais ce n'était pas ce sourire innocent qu'une jeune fille offrirait à son beau père, non, c'était bien plus sombre, bien plus pervers. Un frisson remonta le long de mon échine et je continuais alors de faire l'appel comme si de rien était. Dans ma tête c'était un bouillonnement sans fin, devais-je en parler à Pétunia ? Comment réagirait-elle ? Qu'est-ce qui était le mieux à faire ? Mes élèves me fixaient attendant la suite du cours. " Vous connaissez tous les hauts de hurlevents je suppose et certains d'entre-vous l'ont certainement déjà étudié ... " commençais-je tendis qu'un élan de répprobation monta dans les rangées, " Mais, nous sommes ici pour travailler alors ceux qui ne sont pas d'accord, vous connaissez la sortie. " lançais-je en jetant mon pouce vers l'arrière direction la porte grande ouverte. Aucun ne se leva, je souriais. " Bons ptits soldats " blaguais-je dans un sourire faisant rire aux éclats quelques filles. Me laissant glisser du bureau dans un légé saut je déposais des extraits de textes sur leur bureau " Pas besoin de hurler ce n'est pas noté, c'est juste un moyen pour moi d'estimer le degré des dégats." un sourire m'échappa, les élèves mi choqué mi amusé semblait m'apprécier ce qui me satisfaisait. L'heure passa rapidement, j'en avais profité pour préparer mon prochain cours. Lorsque la sonnerie retentit, les élèves déposèrent tour à tour leur devoir sur mon bureau. Alors que je pensais tous le monde partit lorsque la porte claqua je vis qu'il restait une personne, elle. " Qu'est-ce que tu fais là ? " murmurais-je dans un ton sec sans prendre la peine de répondre à sa question. Mon regard sombre ne quittait pas le sien. Elle m'offrit alors une vue imparable sur sa poitrine mais je n'y prétais aucune attention. Il s'agissait de la fille de la femme que j'aimais tout de même. Mes mains se rejoignirent etroitement sur la table tendis que la bouche
sêche, je cherchais mes mots. " N'avions-nous pas déjà parler de ça, Skyler ? " articulais-je d'une voix douce qui cachait mal ma colère. Si sa mère savait la façon dont sa fille me tournait autour, il n' est pas dit qu'elle la mette pas à la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Emilia M. Covacelli
Admin
avatar

Feat : NinaPerfectDobrev


Je me relevais en souriant, déboutonnant encore un bouton. - Ne fait pas ton saint, ca ne te va pas. Quand mon chemisier fut enfin déboutonné jusqu'au bout je le repousser le laissant tomber au sol, je m'approchais de lui en le regardant sensuellement, je me mordais la lèvre dans un signe d'excitation, j'ai toujours rêver de faire ca dans une salle de cours. Je déboutonnais mon jean et le fis glissé le long de mes cuisses dans un geste érotique, la chaleur de la salle ainsi que celle de mon corps ave augmenté. Je passais mes mains sur ma poitrine encore recouvert de mon soutiens gorge et soupirais de contentement toujours en le regardant toujours dans les yeux, mes mains dérivaient légèrement vers mon ventre, en descendant toujours plus bas et une fois arrivé a mon intimité que je caressais doucement du bout des doigts je balançais ma tête en arrière. - Hum.. . Je soupirai de bien être et cambrais mes hanches vers ma mains pour plus de pression, mon autre mais s'activer sous mon soutient gorge et je la remonter a mes lèvre pour sucer mon index, je le regardais toujours fixement et creuser mes joue le plus possible pour le faire imaginer que j'avais sa verge en bouge, je me dirigeais vers le bureau et m'allonger dessus, mes mains caressais mon corps. - Laisse toi allé. Dis-je en me redressant mes mains toucher son torse et descendis jusqu'à son bas ventre que je caressé sur l'étoffe de son smoking.
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Armani

avatar

Feat : Paul Wesley


Mes yeux se plissèrent sous son sarcasme, mon visage était impassible. " Je suis avec ta mère, ta mère qui t'as élevé et nourrit au sein. Bon sang Skyler, c'est moi qui t'emmenait à tes match de foot quand tu avais 12 ans ! " ma voix ne transparaissait qu'une envie, qu'elle recouvre la raison. Mes yeux était implorant mais cette fille était folle. Lorsqu'elle laissa tomber son gilet sur le sol, je compris que rien ne saurait l'arrêter. Je n'avais plus qu'une solution, fuir. Me levant de mon siège en cuir, je marchais d'un pas ferme vers la porte. D'une main habile je tentais alors de l'ouvrir mais celle-ci était bloquée. " Tu dois te foutre de ma gueule ! " m'exclamais-je dans un chuchotement à l'encontre du tout puissant. Alors que je me retournais face à elle pour lui demander la clef, elle se mit à se caresser, glissant ses mains toujours plus bas jusqu'à effleurer et s'imiscer durement dans son entre-jambe. " Sainte-marie mère de dieux. " blasphémais-je le souffle haletant en regardant soudainement ailleurs. Dans mon champs de vision je percevais qu'elle s'était allongée sur mon bureau " Mais qu'est-ce tu fous !? T'as perdu l'esprit !? " m'exclamais-je dans un chuchotement furieux. Sans perdre un instant je fouillais dans son jean et y trouvais la clef, je lui rendis ses affaires, " Dehors, maintenant ! " aboyais-je en vrillant mon regard emprunt de violence dans le sien. Alors quand sans même m'en rendre compte j'avais pointée la porte du doigt, quelqun toqua sur celle-ci. " Ian, devine qui est là ? " se fit alors entendre une voix des plus familière. Mes yeux s'écarquillère de peur " Pétunia ! " m'exclamais-je sans parvenir à cacher la peur d'un malentendu dans ma voix. Je me tournais vers ma nouvelle et insouciante élève. " Toi, dans le placard, vite ! " mon ton était sans réplique. Alors que je poussais Skyler derrière la porte du meuble je lançais " J'arrive chérie ! " d'un ton faussement enjoué. Au pas de course je retournais à la porte et l'ouvris en grand " Quelle suprise, tu veux qu'on aille diner ensemble ? " demandais-en attrappant ma veste. " Oh que non " sussura t elle à mon oreille avant de me pousser sur la table, là où sa fille se trouvait un minutes plus tôt. " J'ai envi de sexe, là, tout de suite " enchaina t elle en déboutonnant mon pantalon avant de le descendre d'un geste vif. Je laissais échapper un rire nerveux en pensant à skyler qui entendait tout. " Arrêtes qu'est-ce que tu fais ? Je pourrais perdre mon ... " ma phrase fut couper lorsqu'elle se mit à cheval sur moi, entamant un mouvement de vas et vient, elle se mit à mordiller le lobe de mon oreille. Je perdais pied et commençais à gémir. " Skyler arrête ... " lâchais-je en me rendant soudain compte de mon lapsus " Arrête pas de me tanner pour que je lui achête ses place de concert pour coldplay, tu crois que je devrais céder ? " enchainais-je à toute allure. Pétunia me jaugea, son regard était perçant, " Tu crois vraiment que c'est le moment ? " claqua-t-elle de sa langue avant de reprendre ses vas et vient sur mon sexe gonflé par ses mouvements habiles.
Revenir en haut Aller en bas
Emilia M. Covacelli
Admin
avatar

Feat : NinaPerfectDobrev


Quand j'entendis ma mère de l'autre coté de la porte, je soupirais elle me ferra donc chier jusqu'au bout, Ian me donna mes affaires et me posa dans la placard, il ouvrit la porte a ma mère et je me rhabillais quand j'entendis " Skyler arrête .. " je stoppais tout mouvement et j'ouvris la porte pour entrevoir ce qu'il se passait et bien la vielle et coquine, je finie de m'habillais et j'ouvris la porte doucement, je me mis a quatre patte et je marchais doucement, Ian me regardais et détourna l'attention de la vielle, une fois a la porte je l'ouvris, heureusement qu'ils étaient occupé car elle grinça doucement, je serrais les dents et une fois dehors je soufflais, je me relevais et défroissé mes vêtements, il était hors de question qu'ils baisent, j'ouvris la porte a la volé. - Papa on va manger au rest.... O. Je regardais la scène dégouté, ma mère ce relevait genet et je souriais doucement d'un air gênais, j'aurais du être actrice. - Oh désolé.. Hurms... Ca vous dis un resto ?. Demandai-je pour détendre l'atmosphère.
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Armani

avatar

Feat : Paul Wesley


Alors que mon corps commençait à s'embraser, je croisais le regard de Skyler qui filait vers la porte à quatre pattes. Pour éviter que sa mère la surprenne, je retournais celle-ci à plat ventre, accentuant nos mouvements. Elle se mit à gemir de plus en plus fort de même que mes coups de bassin était de plus en plus brusque et violent. " Oh t'aime ça, hein, sale chienne. " grinçais-je à son oreille mes bras encadrant sa tête, " Plus fort " parvenait-elle à peine à articuler. Alors que j'allais enlever mon caleçon pour la pénétrer, Skyler entra dans la salle de classe. Pétunia se releva directement et redescendit sa robe qui lui arrivait à peine à mi-cuisse. " Skyler, oui avec plaisir, j'ai un jour de congé aujourd'hui. " lança t elle avec entrain sans parvenir à cacher le rouge qui lui était montée aux joues. Mon regard ne lâchait pas celui de Skyler, etait-elle vraiment venue juste pour que je ne baise pas sa mère ? Je pris mon temps pour répondre " Avec plaisir, je vous invite, je suis d' humeur généreuse aujourd'hui ! " lançais-en au creux de l'oreille de ma femme en descendant ma main sur ses fesses. " Je connais un bon resto à quelques minutes d'ici. " Quelques instants plus nous arrivâmes dans ce milieux chic un peu bourgeois, avec nos styles vestimentaires respectif nous ne détonnions pas, bien au contraire. Le serveur nous guida en interieur, vers une table pour quatres entouré de deux banquettes et qui donnait une vue imprenable sur San Diego. Sans réfléchir, je m'installais en face de ma femme et telle ne fut pas ma surprise de voir ma délicieuse belle-fille s'asseoir près de moi " Oh tu te mets à côté ? " lançais-je d'une voix enjoué en échangeant un regard avec ma femme avant de croiser son regard à elle " Fallait pas. " continuais-je d'une voix presque imperceptiblement plus froide.
Revenir en haut Aller en bas
Emilia M. Covacelli
Admin
avatar

Feat : NinaPerfectDobrev


Heureusement j'étais arrivé avant qu'il la prenne sur son bureau, qu'elle horreur. Je leur demandait si un resto leur irait, Ian déclara qu'il nous invité au restaurant, je souris de plus belle et nous partions de la faculté pour allé au resto, je glissais alors a l'oreille de ma mère. - Mamn descend ta robe on voit encore ton string rouge qui dépasse. Rigolai-je alors que j'aurais bien aimé être a ca place, quand nous arrivions il nous ouvrit la porte et je le frôlé doucement, ma mère s'installa et je m'installé a coté de Ian. - Papa il faut bien que je te remercie après tout tu va m'amener voir Coldplay. Souriai-je pensant a ce qu'il avait dit dans le bureau. Le serveur arriva et fis de l'œil a ma mère avant de demander. - Alors madame vous accompagné votre fille et votre belle-fils ?. Je me mis a rire, tenant mes cotes, le rouges me montait au joues tellement je riais. - Hurm... Je prendrais un sexe on the bitch, s'il vous plait. Le serveur partit et je décidais de joué un peu, ma main quitta ma cuisse pour allé sur celle de mon beau-père que je remontais doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Armani

avatar

Feat : Paul Wesley


Alors que nous entrâmes dans le resto, je sentis Skyler m'effleurer le corps tendis qu'elle passait devant moi, je lui rendis son sourire malicieusement. Pensait-elle vraiment gagner à ce petit jeu là ? Une fois tous assis à table, Skyler me remercia pour les places de concert. Alors que je buvais de l'eau, je faillis m'étrangler avec. Toussant pour que ma voix reprenne de la consistance je cherchais son regard, " Oh mais il y a rien que je ne ferais pas pour ma fille adorée. " lançais-je dans un grand sourire en étandant mon bras sur la banquette pour qu'elle puisse s'y blottir et qu'on y échange un calin père / fille. Pétunia souriait de toute ses dents de voir sa famille si bien s'entendre. Le serveur arrivant à ce moment là interpréta mal nos positions et lança une remarque fort déplaisante à ma femme. "Contentez-vous de prendre les commandes jeune homme. " le rabrouais-je d'une voix sêche sans un sourire. Comprenant son erreur de jugement il hocha la tête. Skyler commanda puis Pétunia suivit et je finis par demander une vodka citron. Le serveur avait à peine fait demi tour que je sentis la main de Skyler remonter sur ma cuisse. d'un mouvement vif je me plaquais le plus en arrière possible. Ma main droite étant pris au pris au piège sur le rebord de la banquette, je glissais ma main gauche doucement sous la table pour empêcher sa progression, " Alors au boulot comment ça se passe ? " demandais-je dans un sourire que j'essayais de rendre " normal " à l'encontre de ma femme.
Revenir en haut Aller en bas
Emilia M. Covacelli
Admin
avatar

Feat : NinaPerfectDobrev


Lorsqu'il me prit dans les bras je fus surprise mais me pris au jeu et souriais a ma mère si elle savait comment j'avais envie de me faire son mec pensai-je, je rigolais toute seule quand le serveur cru que Ian était mon mari ce qui me valu un regard noir de la part de ma mère, enfin quand nous umes finit de commander je passai doucement ma main sous la table pour caressais sa cuisse, il bloqua ma main en l'emprisonna de la mienne et demanda comment se passé le travail de ma mère, elle souria et je parlais donc. - Maman un ami ma demander de posais nu pour un projet d'art, j'ai bien envie d'accepter, si il remporte le prit il m'offrirait le tableau nous pourrions l'afficher a la maison. Souriai-je elle devint enthousiasme et me répondit en prenant la main. - Se serait génial ma chérie nous pourrions le mettre dans notre chambre tu en pense quoi mon cœur. Dit-elle a l'intention de Ian tendis que je me tournais vers celui-ci un sourire au coin. Le serveur nous apporta nos verres et je le levais avant de boire une gorgé. - Je suppose que mon cocktail et plutôt approprié, sexe pour la scène que j'ai surpris haha. Je bus a nouveau une gorgé quand je vis quelqu'un rentré dans le resto. - Oh merde. Grincai-je. " Skyler, je suis content de te voir " je souriais d'un air mauvais, lui c'était mon salle con d'ex, et ma mère que je déteste plus que tout ajouta. - Alex comment allez vous, voulais vous, vous joindre a nous ?. CONASSE.
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Armani

avatar

Feat : Paul Wesley


Skyler déclara ensuite à sa mère qu'elle participait à un projet d'art et alors que mes yeux se plissaient attendant le coup fourré, la réaction de Pétunia fut tout autre. Celle-ci s'emballa à l'idée d'un portrait de sa fille nue et me demanda ce que je penserais du fait qu'on le mette dans notre chambre. " Oh oui, pour que ce soit la dernière chose sur laquelle nos yeux se poseront avant qu'on s'endorme ! " m'exclamais -je en cachant si mal mon sarcasme que je ne compris pas comment elle ne pouvait pas le remarquer. Skyler me fit son petit sourire espiègle, n'allait-elle jamais cesser ? Nous reçumes alors nos verres et ma belle-fille trinqua à la scène qu'elle avait surprit dans ma salle de classe, cette même salle de classe dans laquelle j'aurais pu perdre mon emploi et ma femme dans la même journée, " santé ! " lançais-je en l' accompagnant cul sec. Un jeune homme arriva alors comme de nullepart et s'adressa à Skyler, je la sentis se contracter, elle n'appréciait pas sa venue. Pétunia invita l'ex de Skyler à diner avec nous et celui-ci accepta avec un sourire gras sans lâcher Skyler des yeux. Un rictus agacé m'échappa, ma belle-fille avait beau être dérangée, elle n'en restait pas moins ma protégée. Sans perdre plus de temps je plongeais mon regard dure dans le sien, " Je crois que votre présence n'est pas des plus apprécié, vous pouvez repartir à vos occupations. " mon ton était délicieusement sans apel. Le jeune insolent laissa échappa un sourire " Oh mais non, je viens à peine d'arriver monsieur Grayson. " murmura t-il avant de vriller son regard dans celui de Skyler comme s'il allait la baiser sur place. Tranquillement, je sortis mon téléphone de ma poche, " Tu préfère que je convoque tes parents ou la police Alex ? " lui demandais-je d'une voix des plus mielleuse.
Revenir en haut Aller en bas
Emilia M. Covacelli
Admin
avatar

Feat : NinaPerfectDobrev


Je rigolais il est vrai que mettre un portrait de moi nu dans leur chambre était déplacé. - Maman, je pourrais le mettre dans ma chambre ou au garage, c'est asse gênant. Dis-je en souriant, mon sourire s'estompa aussitôt quand Alex arriva et que ma mère le convia, heureusement Ian vola a ma rescousse, tendis que ma mère n'y comprenais rien. - Maman je n'ai pas envie de parlé a Alex maintenant. Je commençais a monté le ton et tout les gens de le restaurant ave les yeux rivé surs nous, je libera ma main qui était toujours dans celle de Ian pour stopper mes gestes, je m'essuyais la bouche avec ma serviette. - Excusez-moi je vais fumer une clope je reviens. Je sortis dehors et Alex vint me rejoindre. " Tu m'en veux encore " je soupirais bien sur que je lui en voulais ce connard m'avait fait du mal, mais je pourrais me servir de lui un petit peu. - Je t'en veux mais j'ai envie de baiser viens se soir chez moi. Je jetais ma clope ma clope et rentrais a nouveau dans le restaurant, je m'assis sur la banquette et on nous servis nos entré, je pris mon asperges entre mes doigt et la fis doucement glissé dans ma bouche, ma mère s'excusa et partie au toilette j'en pris une autre et la fis glissé dans ma bouche en regardant Ian, il mangeait et un peu de vinaigrette lui restais au coin des lèvres, je passais mon doigt sur sa lèvre et souria. - Il t'en restais un peu la. Dis-je avant de mettre mon doigt dans ma bouche, ma mère reviens et je souriais. - Se soir Alex vient a la maison on a besoin de parlé. Mon plan allé marché a la perfection.
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Armani

avatar

Feat : Paul Wesley


Alors que je mettais Alex au pied du mur, Skyler sortit une excuse bidon comme quoi elle avait envi de fumer une clope. Sans surprise, son ex la suivit à l'exterieur. Mon regard sombre ne le quittait pas et tous ce que je sais c'est que ma fille remonta seule au restaurant. Nos entrées furent servi et Pétunia ne choisit pas de meilleur moment que celui-ci pour aller se repoudrer le nez au toilettes. " Il t'as dis quoi ? " articulais-je en regardant intensément Skyler. Celle-ci jouait avec son asperge de manière bien sensuelle et je sentis comme une brulure se répandre en moi. C'est ta fille me répétais-je, mais cette façon qu'elle avit de sucer son asperge, n'importe quel homme perdrait ses moyens. Pour cacher mon trouble, je mangeais ma salade et sans y prendre garde, je laissais un peu de sauce au coin de mes lèvres. Ma fille bien éduquée me l'essuya et je finissais le travail d'un coup de langue habile et sensuelle, " Merci " murmurais-je dans un légé sourire qui a accompagna le sien. Ma femme revint alors a table et nous terminâmes le repas sans d'autres accroc. Le reste de ma journée fut assez tranquille et je rentrais à la maison vers 20H.
Revenir en haut Aller en bas
Emilia M. Covacelli
Admin
avatar

Feat : NinaPerfectDobrev


Mon cher papa, me convia a lui confié ce que j'avais dis a Alex, enfin plutôt ce qu'il m'avait. - Je lui ai dis qu'il vienne me rejoindre se soir, il fallait qu'on se voit. Souriai-je, j'engloutis mon asperge et je le sentis se tendre, mon regard dévia sur son pantalon et je puis voir une légère bosse, je sourie pas mécontente de la vu, il n'était pas insensible, j'essuyais sa bouche et il me lenca un sourire qu'il ne fis qu'accentua le mien. Quand nous fumes finit de manger, ma mère parti elle avait une convention a new York et elle ne rentrerais que dans deux jours, le reste de la journée se passa d'un ennuie total. Vers 20H je rentrais chez moi, mon père attablé. - Alex viens se soir, j'espère que ca ne te dérange pas. Dis-je en souriant légèrement. Je partis dans ma chambre ou j'enfilais des dessous sexy et Alex ne tarda pas a arrivé. Je parti dans le salon exigeant a Alex d'allé dans ma chambre et je fis un bisous sur la joue de Ian. - Bonne nuit papa. Je repartie en trottinant et une fois dans la chambre, nous couchions ensemble. Une heure après extenué nous descendions dans la cuisine, nous étions seulement en sous vêtement et je me glissais derrière lui pour embrassé son epaule, il se retourna et m'embrasse charnellement, avant de m'attrapé par les fesses, j'entourais mes jambes a sa taille et il me coucha sur la table, il embrassé mon ventre en descendant. - Humm. Quand nous entendîmes le bruit de la porte
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Armani

avatar

Feat : Paul Wesley


Une fois que nous eûmes finis de manger, ma fille me rappella qu'elle avait un invité ce soir. Devant son sourire, je me forçais à esquisser un sourire même si son invité c'était un gros trou du cul mais c'est pas grave ! Une fois qu'elle eut grimpé les escaliers, je tapais du poing sur la table. Puis, calmement, je débarrassais celle-ci. Quelques minutes plus tard, j'entendis leurs ébats. Désirant faire abstaction de tous ces bruits sauvages je descendis au sous sol et entrais dans ma salle de boxe. Mettant la musique à fond, je commençais à frapper le pounching ball. Plus le temps passait, plus mes coups était fort et plus je les imaginais entrain de baiser dans sa chambre. Essouflé et le corps en nage, j'enlevais mes vêtements, restant qu'en simple caleçon. La soif se faisant de plus en plus pressante je remontais les marches pour aller dans la cuisine et me boire un verre d'eau. Sauf que surprise ! Ils étaient sur le point dr niquer sur la table. Ses jambes bien écarté grace à ces mains qui les étirait, sans vraiment comprendre ce qu'il me prit je le poussais et il se retrouva plaqué contre le frigo, je le tenais à l'épaule et lui enchaina plusieur crochet dans le visage, " Tu la nique pas devant moi compris ! " hachais-je d'une voix menaçante, il ramasse son pantalon et s'enfuya sans demander son reste. " Qu'est-ce qui t'es passé par la tête !? " grinçais-je pour ne pas lui hurler dessus, " Ce mec te mérite pas et tu le sais très bien ! " sans y faire attention, je m'étais approché d'elle au point que je pouvais parfaitement discerner la couleur de la prunelle de ses yeux et sentir son souffle imprégné le mien.
Revenir en haut Aller en bas
Emilia M. Covacelli
Admin
avatar

Feat : NinaPerfectDobrev


J'avais chaud, très chaud, le corps d'Alex est collé au mien, nous étions encore en sueur, je le voulais en moi, j'avais tant de désir en moi et pourtant je ne pensais qu'à un seul homme, il me suffisait de l'imaginer me faire l'amour pour que mes plus gros orgasmes surgissent, depuis l'âge de 16 ans j'étais tombé amoureuse de lui et pourtant je ne devrais pas, je suis tombé amoureuse de chacun de ses sourires, de chacun de ses mots, de chacun de ses gestes et même quand nous avions quelques querelles j'étais amoureuse. Ma tête légèrement cambrais en arrière, j'ouvris les yeux au moment où je vis Ian rentrait, je fus surprise de le voir, je dois avouer à la fois ravis, c'était mon plan, mais ce n'en fut pas moins quand celui-ci enchaîna quelques coups de point à Alex tout en lui disant de ne pas me baiser, je me relevais de la table et renfilais mon sous-vêtement qui faisait d'ailleur très gamine, une culotte bob l'éponge et je n'avais même pas de soutien gorge, je le regardais hurlé sur Alex sans rien dire, je regardais son dos des épaules droite musclé, un corps parfaitement taillé, même de dos je pouvais entrevoir le V de son bas ventre, mais retournons au présent, alors quoi je ne dois pas baiser parce que monsieur le veux, moi je ne frappe pas ma mère quand il la baise, j'allais bien lui exprimer mon ressentit, il me demanda ou plutôt il me hurlé ce qui m'était passé par la tête avant de ce rapproché de moi et de me dire que ce mec ne me mérité pas.
- Je veux bien comprendre que tu ne veuille pas me voir baiser, mais de la à le frappé et faire une sorte de crise de jalousie ça non, je ne frappe pas ma mère quand tu la baise moi.
Criai-je sur le même ton, nous étions très proches son torse effleuré le bout de ma poitrine, nos souffle se mélanger, oh mon dieu comment résisté, je mis mes mains sur ses joues dans un geste furtif et plaqué mes lèvres contre les siennes, je fus surprise encore une fois quand il répondit à mon baiser, ce n'était pas un baiser doux ou encore moins amoureux, c'était un baiser coléreux et plein de désir, ce simple baiser ralluma mon désir et mon corps s'embrassa, à contrecœur je me reculais a bout de souffle, j'ai toujours voulu l'embrasser et maintenant que c'était le cas, j'étais purement choquée, je le regardais attendant une quelconque réaction de sa part.





Revenir en haut Aller en bas
Rafael Armani

avatar

Feat : Paul Wesley


Elle se mit à fulminer qu'elle ne tapait pas une crise de jalousie, " De jalousie !? " l'interrompis-je choqué mais avec un pure élan de mauvaise foix, elle continuait sur sa lancée, quand je niquais sa mère et surtout qu'elle ne la frappait pas. " Et bien vas-y, rejoinds le ! Va soigner ses plaies ! " etaient les mots que j'eus à peine le temps de prononcer avant que ses lèvres s'abbatent sur les miennes, j'avais soudainement très chaud, je ne pensais plus à rien d'autre qu'à elle, son corps de jeune femme absolument divin, je plaçais durement mes mains sur ses hanches et la plaqua dans un geste brutal contre moi, mes lèvres dévoraient plus les siennes qu'elles ne les embrassaient, cependant c'était un moment passionel qui en aurait fait rougir plus d'un, la saveur de sa bouche ne faisait plus qu'un avec la mienne, nous n'avions jamais été aussi proche. Passant mes mains derrière son dos pour l'encerclais, je frottais doucement sa poitrine nue contre mon torse brulant. Puis, je déposais ma main sur son épaule et d'un geste je la basculais en arrière sur la table pour que son dos soit complètement allongé, elle ne pouvait plus me voir, juste me sentir. Sentir la montée de mon désire. sa poitrine me régalais d'avance. De mes mains forte je maintenais ses jambes autour de ma taille et entamais un légé va et vient tout en puissance lorsque nos entrejambes entrait en collision. Mon sexe était érigé, prêt à la pénétrer. De mes dents, j'arrachais sa culotte mais je m'arrêtais en voyant celle-ci, Bob L'éponge ... " Ce fut comme un rapel à la réalité, je fis un pas en arrière, " Mais qu'est-ce que je fais !? " m'exclamais-je plus pour moi-même que pour elle, " Je vais finir en taule, c'est pas possible " continuais-je en passant une main dans mes cheveux, complètement agité et perdu, " N'en parle à personne Skyler, jamais ! " lançais-je à ma fille dans un regard stricte avant de faire demi-tour pour monter dans ma chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Emilia M. Covacelli
Admin
avatar

Feat : NinaPerfectDobrev


Je plaquais mes lèvres sur les siennes dans un élan de folie et dans la lancée et il répondit a mon baiser contre toute attente, un désir ardent enflamma tout mon corps, il colla encore plus nos corps ensemble et je du me mettre sur la pointe des pieds, nos corps brulant l'un contre l'autre, ne fis que me faire sué un peu plus et dans un geste brusque il me poussa sur la table et un soupir sorti de ma bouche sous l'impact de mon dos brulant sur la table en bois froide ou j'étais allongé quelques minutes plus tôt, il empoigna les cuisses pour que j'entoure sa taille et brusquement nos entre-jambe s'entre choqué. - Oh mon dieu.. . Soufflai-je. D'un seul coup tout le désir qui fleurissait en moi parti en un clin d'œil quand je ne sentis plus son corps contre le miens je me redressait perdu et je le regardais sans comprendre quand il m'ordonna de ne jamais en parlé. C'est pas comme si on l'avait fait pensai-je. Je montais dans ma chambre et décidais de m'habillé d'une jupe et d'un chemisier, j'allais suivre ses conseils et partir voir Alex, je claquai la porte en sortant et soufflais, il devait être dans les environ d'une heure du matin, pas très sur pour une jeune fille de marché dans les rues de San Diego a cette heure ci, je marchais dans la rue, le froid de février m'envahis, je m'insulté mentalement de ne pas avoir mis de veste, je posais mes mains sur mes bras pour me réchauffer quand je passais dans une ruelle, je vis trop mec qui commençait a me regarder, oh non, c'est pas le moment, je fis demi tours et vis deux autre silhouette qui se rapprochais ca ne sentais pas bon du tout. - Alors ma jolie on se balade toute seule. - Tu n'a pas peur du noir ?. - Tu prend combien pour la soirée. Je soupirais les nerfs commençaient a monté. - Laisse moi tranquille. Un d'entre eux me mis un coup de poing et je tombais il enchaina avec des coup de pieds tellement fort que je ne sentais plus la douleur, un homme arriva les faisant fuir et m'aida a ma redressé. - Vous voulais que j'appelle la police madame ?. je m'appuyais contre le mur en grimaçant. - Non.. Ca..Ca va.. Merci.. Je vais rentré chez moi. L'homme me proposa de me raccompagné et je n'étais pas en mesure de lui dire non, dans la voiture je me laissais doucement bercé par les secousse et quand je sentis la voiture s'arrêté je lançai un bref merci et rentré chez moi. Je ne fus que très peu surprise de voir encore la cuisine allumé et j'entendis du mouvement, je passé la porte et vi Ian.
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Armani

avatar

Feat : Paul Wesley


Lorsque j'entendis la porte claquer, je déduisis qu'elle avait suivit mes conceils et qu'elle était partit rejoindre ce con d'Alex. D'un pas assuré, je me dirigeais vers ma penderie et vidais le tout dans une valise, j'avais pris ma décision, partir. Partir tant que je le pouvais encore, partir sans que l'irréparable ne soit commis. Avec rage, je parvenais à peine à plier mes vêtements, c'est pourquoi je les enfonçais plus que je les rangeais au fond de mon bagage. Mon téléphone sonna, " Allo ? " mon ton était sec et et hostile, je reconnu alors Pétunia ... " Bébé ! " lançais-je d'une voix enjouée, nous discutâmes à peine quelques minutes, lorsqu'elle rentrerait, celà lui ferait un choc de me savoir partit mais elle en mourrait surprends si elle apprenait un jour pourquoi. Enfilant des fringues descentes ainsi que me veste en cuire, je me retrouvais dans le hall prèt à passer le seuil de la porte quand Skyler rentra à la maison, elle était couverte de bleu et de sang " Mon dieux, qu'est ce qu'il s'est passé ? C'est lui qui t'as fais ça ? " demandais-je oubliant toute idée de partir sur le coup, sans cacher ma colère dans ma voix, je lâchais prise sur ma valiser et examinais ses blessures. Il l'avait pas loupé, mes yeux se plissèrent, " Viens faut cicatriser tous ça, tu risque une infection. " concluais-j calmement en la menant dans la cuisine. Je l'asseyais alors sur la table mais pas comme tout à l'heure, pas comme une bête sauvage. C'était davantage un acte paternel. Je lui fis un sourire, ça va aller pouvait-elle lire dans mes yeux, j'ai toujours pris soin de ma fille. En à peine quelques pas, je me trouvais au placard à pharmacie qui se trouvait sous le lavabo et me penchait en avant pour attrapper du apaisyl en spray et des bandages. Peut-être pourrions nous oublier tous l'épisode qui venait de se passer et retrouver notre entente familliale ? Peut-être n'avais-je pas à partir ? je fis taire mes questions et me tournais face à elle, " Montre moi où t'as mal petit ange " sussurais-je dans un sourire, le regard allumé par une lueur étrange, non c'était impossible de retrouver quelque chose de normal entre nous, j'actionnais le spray.
Revenir en haut Aller en bas
Emilia M. Covacelli
Admin
avatar

Feat : NinaPerfectDobrev


Quand je rentrais je faillis percuté de peu Ian qui avait une valise a la main, il me demandait ce qui c'était passé et j'avais les yeux rivé sur sa valise. - Tu comptais partir.. Affirmai-je, je venais de comprendre, je le laissais me guider vers la cuisine et il m'aida a monté sur la table, a croire que je passais ma vie sur cette table dans toute les position possible, j'enlevais mon chemiser en grimaçant, la mes gestes n'avaient rien d'érotique ou de mal vu, j'avais des bleu sur tout le corps et ma tête me lançai. - Ce n'es pas lui qui m'a fait ça. Dis-je soudainement répondant a sa première question, il me soigna et quand je fus soigné je me remit sur pied en grimaçant, tu peux me prêtais un tee-shirt, je n'ai pas de tee-shirt large. Ajoutai-je avant de partir dans le hall ou avec du mal je pris ca valise pour la mettre sur son lit, il était hors de questions qu'il parte, je ne pouvais pas le dégoutais a ce point la alors qu'il y a moins d'une heure il m'aurait pris comme une bête sur la table de la cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Armani

avatar

Feat : Paul Wesley


Lorsqu'elle rentra, elle comprit desuite que je m'apprêtais à partir, elle prononça quelques mots et j'hochais la tête rapidement, me souciant davantage de ce qu'il lui était arrivé. Tendis que je cherchais de quoi la soulager, je l'entendais geindre de douleur " T'es vraiment comme ta mère toi, toujours à gémir. " ajoutais-je lentement en vrillant mon regard amusé et étrange dans le sien. Armé des produits, je m'avançais vers elle, m'affirma alors que ce n'était pas Alex, je ne souriais plus, elle s'était faites agréssés dans la rue. " Combien ? Tu saurais les reconnaître ? ils t'ont ... " ma voix se suspendit sur la dernière syllabe mais le sous-entendu était très clair. Sans même m'en rendre compte, mes mains tremblaient. Secouant ma tête, je me ressaisissais et après l'avoir soigné, je cédais à une de ses requêtes. " Bouge pas, j'arrive. " affirmais-je d'une voix basse et sexy avant de grimper quatre à quatre les marches, sur la terrasse, mes t-shirt était entrain de sêcher. Habilement, j'attrapais celui qui me servait lorsque je faisais du base ball et descendit dans le hall, elle n'y était plus. " Skyler ? " l'appellais-je alors en voyant la porte d'entrée grande ouverte. Un coup de vent passa, " Skyler ? " l'interpellais-je de nouveau avec une voix plus inquiète. Presque en courrant, je sortis sur le perron, mes yeux fou balayaient les alentour, où était-elle ? Une lumière à l'étage était allumée et attira mon attention, je claquais la porte d'entrée pour la fermer et grimpais dans ma chambre, " Qu'est-ce que tu fais là ? " mon ton était dénué de toute émotion et mon visage restait impassible. Rapidement, j'additionnais deux et deux, " Je ne comptais plus partir, ne t'en fais pas.. " lâchais-je alors dans un murmure presque inaudible en restant droit sans bouger. Mes yeux ne la quittaient pas, elle sur mon lit, une lueur bien connu fila alors dans mon regard tendis qu'une brulure intense refit surface. " Je vais appeller ta mère, il faut qu'elle sâche pour ton agression. " parvins-je à énoncer d'une voix qui manquait de paternalisme mais qui était enfouit de séduction.
Revenir en haut Aller en bas
Emilia M. Covacelli
Admin
avatar

Feat : NinaPerfectDobrev


Lorsqu'il prononça que j'étais bien la fille de ma mère toujours a gémir, je rigolais, mon rire s'estompa quand il me demanda si c'était Alex et j'affirmais que non, il ajouta alors si je serait les reconnaitre, le nombre de mes agresseurs et si ils m'avaient violé. - Il étaient cinq.. Non je pourrais pas les reconnaitre il faisait vraiment noir et non ils n'ont pas eux le temps un mec est arrivé avant ca et il ma ramené. Soufflai-je, il partie chercher un de ses tee-shirt tendis que je montais ca valise si il comptait me laisser seule il se foutait le doigt dans l'œil, je me couchais sur le lit ne tenant plus debout et je l'entendis m'appelait mais je n'avais pas la force de répondre quand il me trouva dans le lit seulement vêtu d'un soutient gorge et une lueur passa dans son regard. Avant qu'il me dise qu'il allé appelé ma mère pour la prévenir. 6]]- Non !. [/b]Criai-je avant de répondre. - Reste avec moi s'il te plait.. . Susurrai-je, je me levais et me tourné bien qu'il m'ai vu nu quelques minutes plus tôt, j'enlevais mon soutient gorge et glissé ma jupe le long de mes cuisses, j'enfilais son tee-shirt et me dirigeais dans ma chambre, je ne me voyais pas dormir dans le lit de ma mère. - Tu peux dormir avec moi.. J'ai peur de fermé les yeux. Avouai-je, je me glissais dans ma chambre et me glissais dans mes draps, j'étais épuisé par tout ce qu'il c'était passé aujourd'hui. - Pourquoi tu t'es arrêté quand nous allions le faire ?. Demandai-je innocentement.
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Armani

avatar

Feat : Paul Wesley


Elle me répondit qu'elle ne saurait pas les reconnaître mais qu'ils n'avaient pas eut le temps d'aller plus loin, je soufflais, soulager. " Dieu merci. " laissais-je échapper avant de la sérrer dans mes bras doucement et d'embrasser le sommet de sa tête comme un père le ferait avec sa fille. Quelques minutes plus tard, nous étions dans la chambre conjuguale et alors que je lui apprenais que j'allais appeler sa mère pour la mettre au courant, elle me hurla de ne pas le faire. Mon regard hésitant s'attarda sur elle, ma bouche entrouverte, j'allais prononcer quelques paroles lorsqu'elle me prit de court et ajouta qu'elle voulais que je reste avec elle. Skyler semblait si fatiguée, " D'accord. " cédais-je dans une moue légèrement contradictoire avec mon acceptation. Enlevant mon débardeur puis mon pantalon, je restais en simple caleçon, calvin klein noir, et remontais le long de son lit avant de me glisser sous les couvertures avec elle. Dans un geste affectif, je la pris dans mes bras. Innocemment, elle me demanda pourquoi je n'étais pas aller plus loin tout à l'heure. Un sourire m'échappa tendis que je croisais son regard " Parce que tu es ma fille, que je ne peux t'aimer que d'une seule manière et celle dont j'allais user tout à l'heure n'était pas la bonne. " confessais-je de ma voix rauque dans un sourire au coin des lèvres. Doucement, je déposais celles-ci dans son cou pour l'embrasser et les glissais alors à son oreille " Dors maintenant. " concluais-je en réaffirmant ma prise, moi- même prêt à m'endormir.
Revenir en haut Aller en bas
Emilia M. Covacelli
Admin
avatar

Feat : NinaPerfectDobrev


Il céda quand je lui demander de ne pas appelé ma mère, un je ne voulais pas l'inquiété et deux je ne veux pas qu'elle rentre plus tôt, nous étions dans mon lit et il me prit dans ses bras. Je lui demandait pourquoi il n'était pas allé plus loin tout à l'heure et il expliqua que ce n'était pas une façon de m'aimer car j'étais ca fille, ouais fin on pas le même de nom de famille, puis on c'est quand même embrassé, prête a m'endormir je répondis. - J'avais très envie de toi. Dis-je avant de fermer les yeux callant ma tête dans son cou, quand il m'ordonna de dormir, je ne me fis pas prié et je divagua dans un lourd soleil. Je me réveillais pas la lumière qui passais dans ma chambre, j'avais plein de courbatures et je grimaçais en bougeant. Ian n'était plus la, il devait surement être en bas, je partie me douchais pour détendre mon corps et j'enroulais une serviette autours de ma poitrine, une fois dans ma chambre, je pris un jogging large avec un débardeur moulant et je descendis pour allé dans la cuisine ou Ian était. N'étant pas du matin je déposais un bisou sur sa joue et je me fis coulé un café. Je parlerais après le café.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
 

Présente ! | Skyler & Ian.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Hillary Rodham Clinton présente ses voeux à Haiti
» L'Uruguay présente ses excuses au peuple haïtien
» Jolie demoiselle... Je vous présente le Loup c'est-à-dire moi! [Jade]
» Bref je me présente... Comment sa c'est déjà pris?
» Mirlande Manigat présente les 3 raisons de la popularité de Titid en Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sex And Depravation :: 


• Cours
-